Article complet du lundi 4 avril 2016 :

Anatomie de la femme (8), Atlas (2)

 

p

 

 

• Richard-Alain JEAN, « Anatomie humaine. Anatomie de la femme (8), Atlas (2) », dans Histoire de la médecine en Égypte ancienne, Angers, 4 avril 2016.

 

 


 

 

 

 

 

 

 

ANATOMIE HUMAINE

ANATOMIE DE LA FEMME (8)

ATLAS (2)

 

Richard-Alain JEAN

 

 

          Avant de montrer ce que les généreuses formes féminines ont d’intemporelles avant l’histoire, en Égypte, et par delà afin de les comparer, je proposerai simplement ici quelques dessins extraits de Petrie [1] et de quelques autres auteurs, puisés dans l’ouvrage du Docteur Émile Massoulard : Préhistoire et Protohistoire de l’Égypte, Institue d’Ethnologie, Paris, 1949. Nous retournerons ensuite essentiellement au Musée du Louvre pour la suite de notre exploration.

         Voir aussi pour la femme universelle dans l’esprit humain : Cl. Cohen, La femme des origines. Images de la femme dans la préhistoire occidentale, Paris, 2003.

         En ce qui concerne les contextes historiques de ces très anciennes périodes en général, je renvoie bien entendu à :

         - B. Midant-Reynes, Préhistoire de l’Égypte. Des premiers hommes aux premiers pharaons, Armand Colin, Paris, 1992.

         - B. Midant-Reynes, Aux origines de l’Égypte. Du Néolithique à l’émergence de l’État, Fayard, Paris, 2003.

         Se référer également à tous les numéros de l’excellente revue Archéonil, Cybèle, Paris, 1990-

         Pour l’art, on se reportera encore par exemple à :

         - N. Bozet, Aux origines de pharaon, Éditions du Cedarc, Treignes, 2009.

         - Em. Teeter, Before the Pyramids, The Oriental Institute of the University of Chicago, Chicago, 2011.

         - D. Craig Patch, Dawn of Egyptian Art, The Metropolitan Museum of Art, New York, 2012.

 

 


 

2

 

          1. Quelques figures féminines d’avant l’histoire en Égypte

 

 

p

 

 

p

 

 


 

3

 

p

 

 

p

 

 


 

4

 

p

 

 

p

 

 


 

 5

 

p

p 

 


 

 6

 

p

 

 

p

 

 


 

7

 

p

p

 

 


 

8

 

         Enfin, je terminerai ce très ancien tour de l’Égypte au féminin par une rare représentation figurée sur la massue votive du roi Scorpion conservée à l’Ashmolean Museum d’Oxford.

 

 

p

 

  

         2. Voir encore au Musée du Louvre

 

 

p

 

 


 

9

 

         3. Comparer avec d’autres œuvres

 

         Pour le VIe millénaire av. J.-C., on remarquera par exemple une terre cuite néolithique représentant une femme stéatopyge provenant de Palaiokastro en Thessalie [2]. Ses bras sont repliés sous les seins. Ses hanches sont larges et son fessier saillant. Cette figurine devait se présenter les jambes croisées devant elle en position assise, comme le montre l’évasement du fessier.

 

 

p

 

 

         Au Moyen Orient :

 

 

p

 

 


 

10

 

p

 

 

p

 

 


 

11

 

p

 

 

         Bassin Levantin et Arc Égéen :

 

 

p

 

 


 

12

 

p

 

 

         Plus tard dans la même région, et parmi les accentuations féminines notables, voir aussi les formes particulières cycladiques plates dites « en violon », avec un long cou qui s'épaissit parfois un peu en haut. Du côté face, des traits gravés soulignent la taille et le bassin, plus assez souvent le sexe. Un classement d'ensemble de ces idoles a été proposé par C. Renfrew (Journal of Archéology 73, 1969). Ces pièces se rapportent aux types schématiques, qu'il date de la 1ère moitié du IIIe millénaire, et qu'il regroupe dans une « culture Grotta-Pélos », du nom de deux cimetières, le premier de Naxos, le second de Mélos.

 

 

p

 

 


 

13

 

         L’histoire retiendra la leçon des répartitions féminines avantageuses, et elle les remontrera encore dans les arts postérieurs, tous destinés à signifier aux hommes la source idéalisée de leurs origines, selon ici un point commun efficace et appuyé dans leurs différentes croyances : la féconde féminité.

         Remarquons déjà avant l’étude du sein, que la poitrine reste le plus généralement de taille normale. Elle reste cependant figurée dans nombre de représentations moyen-orientales, soutenue par les bras ou les mains afin de signaler son poids utile et sa physiologie. Les seins sont également souvent présentés pressés par la divinité elle-même et devant la face du croyant, comme pour au total inonder le monde de son lait nourricier, mais aussi salvateur.

 

         Voir par exemple :

 

 

p

 

  

         Nous voyons que l’inconscient collectif humain se modèle en grande partie à l’aune de la puissance reproductrice longtemps réservée à la femme. Ainsi, les soulignements anatomiques naturalistes s’étendent tout au long des diverses formes de représentations – depuis les plus anciennes figurées dans les abris, aux vénus de tous les âges antiques – comme des notions intemporelles désormais imprimées dans les esprits.

         La femme était alors gratifiée sans fard des attributs représentatifs de son sexe qu’elle gouvernait. Elle était aussi douée de parole, et entendue dans son expérience. Il y aura des régressions.

 

 


 

14

 

p

 

 

p

 

 


 

[1] W.M.F. Petrie, Prehistoric Egypt, London, 1920 et 1921.

[2] Y. Béquignon, « Études thessaliennes – V, Recherches archéologiques dans la région de Pharsale », dans Bulletin de correspondance hellénique, 56, 1, 1932, fig. 19 p. 120.

 

 


 

ANATOMIE DE LA FEMME

 

Cliquer :  LE BASSIN - I  (partie intégrée)

Cliquer :  LE BASSIN - II  (partie intégrée)

Cliquer :  LE MEMBRE INFERIEUR - II - La hanche  (partie intégrée)

Cliquer :  LE BASSIN - III - FEMME - Les parties molles 

Cliquer :  LE BASSIN - IV - FEMME - Aspects comparés et symboliques

Cliquer :  LE BASSIN - V  - FEMME - Atlas (1)

Cliquer :  ANATOMIE DE LA FEMME (7) - Anatomie préhistorique

                et mythologique

Cliquer :  ANATOMIE DE LA FEMME (8) - Atlas (2) = Votre lecture en cours

Cliquer :  ANATOMIE DE LA FEMME (9) - Anatomie du sein

Cliquer :  ANATOMIE DE LA FEMME (10) - Atlas (3)

Cliquer :

 

ARTICLES EN RELATION / PHYSIOLOGIE

(En constuction)

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

 

ARTICLES EN RELATION / CLINIQUE OBSTÉTRICALE

(En constuction)

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

 

ARTICLES EN RELATION / CLINIQUE GYNÉCOLOGIQUE

(En constuction)

Cliquer :  CLINIQUE SÉNOLOGIQUE

                 (la partie complète reste à intégrer)

Cliquer :

Cliquer :  CLINIQUE DES JAMBES

                 (la partie complète reste à intégrer)

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

 

ARTICLES EN RELATION / PATHOLOGIE

(En constuction)

Cliquer :  PATHOLOGIE DU SEINS

                 (la partie complète reste à intégrer)

Cliquer :

Cliquer :  PATHOLOGIE DES JAMBES FÉMININES

                 (la partie complète reste à intégrer)

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

Cliquer :

 


 

TABLES

 

Cliquer :  TABLE THEMATIQUE  

Cliquer :  TABLE CHORNOLOGIQUE 

 

 


 

 

 

p

 

 

 

p